Le Projet "MOVE NOhW"

Neder-Over-Heembeek mieux connecté au centre-ville et à toute la Région grâce à l’arrivée du nouveau tram.

Pourquoi un tram ?

Pourquoi un tram ?

Le quartier se développe : 

  • Habitat : plus de 1000 logements créés d’ici avril 2021 à Neder-Over-Heembeek

  • Nouveaux emplois : campus Solvay, Bpost, Bruxelles Propreté ... 

  • Enseignement/Éducation : de nouveaux établissements scolaires sont attendus.

 

La population et les travailleurs des entreprises de
Neder-Over-Heembeek doivent bénéficier d’une alternative
à la voiture.

 

La nouvelle ligne de tram c’est : 

  • Mieux connecter tous les quartiers de la Ville de Bruxelles au reste de la Région de Bruxelles-Capitale.

  • Relier des nœuds de mobilité importants.

  • Améliorer le cadre de vie, la sécurité et la convivialité de l’espace public tout au long du tracé, grâce à de nombreux aménagements urbains. 

Le tram : le meilleur choix

C’est le résultat d’une étude d’impacts menée en 2019. Les autres modes de transport disposent d’une capacité trop limitée pour faire face aux perspectives de fréquentation liées à l’augmentation démographique du quartier : 

  • 65 places dans un bus standard.
  • 100 places dans un bus articulé.
  • Entre 180 et 250 places dans un tram. 

En plus d’une accessibilité plus facile, le tram est également plus confortable que le bus. Pour les usagers, le tram s’avère donc plus attractif que le bus.  

Enfin, le projet MOVE NOhW permettra des aménagements qui faciliteront le passage du tram entre le pôle Heembeek et l’Hôpital Militaire, offrant une connexion performante et rapide tout le long du tracé. Le tram en site propre est protégé du trafic automobile et n’est pas soumis aux limitations de vitesse de 30 km/h (la règle générale dans presque toute la Région à partir du 1er janvier 2021).

 

La preuve en chiffres

A Jette, le tram a remplacé le bus 13, très fréquenté. Dès la mise en service de la ligne de tram, sa fréquentation a largement dépassé celle de l’ancien bus et le nombre d’usagers dépasse même les projections prévues par l’étude : les plus optimistes visaient 3.317 embarquements entre 7h et 9h. Le nombre d’embarquements fin 2020 (inauguration 2018) est de 3.600 montées entre 7h et 9h.

Plus d’infos ?

Capacité

Jusqu’à 250 places dans un tram

Attractivité

Confort et accessibilité aisée pour tous les usagers

Rapidité

Site propre sur une grande partie du tracé /Pas de limitation à 30km/h

La participation au cœur des décisions

Dans le cadre de Good Partners (une des thématiques de Good Move - Plan Régional de Mobilité), la Région bruxelloise, la Ville de Bruxelles, la STIB, les citoyens et les entreprises déterminent, en concertation, le nouveau visage de Neder-Over-Heembeek. 

 

  • Des citoyens heembeekois ont participé à la 1ère phase, l’étude d’impacts : commerçants, habitants et associations ont partagé leur expertise du quartier. 
  • En 2019, 1000 personnes ont répondu à une enquête en ligne qui a aidé à déterminer les grands enjeux de la nouvelle ligne de tram
  • Lors de l’étude d’impacts, 3 réunions d’information ont rassemblé chacune environ 180 participants. 
  • Pour l’étude d’aménagement, plusieurs bureaux d’études en mobilité, infrastructure, stabilité, environnement, participation et communication ont rejoint l’équipe projet. 

La mise en œuvre d’une nouvelle ligne de tram aura un impact considérable sur la commune.
La dynamique de collaboration avec celles et ceux qui vivent, travaillent et étudient aux abords de la future ligne de tram ainsi qu’avec les futurs usagers se poursuivra jusqu’à l’inauguration. Un panel de 8 citoyens représente les riverains dans l’équipe de projet.

En savoir plus