L’interview de Luc Kowalkowski, membre du panel citoyen

  • Panel citoyen

Découvrez Luc Kowalkowski, l’un des huit membres du panel citoyen, à travers son interview dans le magazine Le Brusseleir 

Luc Kowalkowski fait partie du panel de huit habitants qui accompagne le projet de la nouvelle ligne de tram à Neder-Over-Heembeek.

 

Dans quelle mesure NOH a besoin d'un tram ?
D’abord, c'est un quartier qui est un peu isolé de Bruxelles et des études ont montré que NOH avait besoin d'une ligne plus directe depuis le centre. Mais je pense que l'avantage du tram, à part sa capacité, c'est surtout qu'il va enfin permettre de modifier le comportement des automobilistes. Il forcera une réaffectation du sol et rendra la rue aux usagers faibles.

Quel est le rôle de votre panel qui se réunit chaque mois ?
Nous pourrons intervenir dans certains choix, notamment autour de la manière de réaménager les lieux qui se trouvent sur le trajet du tram, comme la place du Zavelput. On va se retrouver devant des propositions et nous devrons choisir celles qui correspondent le mieux aux desiderata des habitants.

Vous sentez-vous écouté pour le moment ?
Oui, les animations des réunions sont admirables. Et j'ai le sentiment que nous sommes en face de gens qui ont de l'expérience et qui ont pensé aux choses auxquelles nous avons aussi pensé, en tant qu'habitants. Il y  a une convergence sur les craintes et les points d'intérêt.

Source : Le Brusseleir (161_ 2020 11)